Coups d’ailes/Cercle de couture

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bibliothèque de l’Action française (p. 53-54).

Cercle de couture


Le cercle est au complet : en tout six demoiselles.
Dans le salon où flotte un air d’intimité,
Elles vont coudre et rire et babiller entre elles,
Et vers cinq heures, prendre une tasse de thé.

Ces tricots et ces bas, ces laines, ces flanelles,
A des pauvres, demain, parleront de bonté.
Mais ceux qui les auront ne connaîtront pas celles
Qui savent faire en souriant la charité.


Comme il est beau ! comme il respire la noblesse
Ce geste où vous mettez toute votre jeunesse
Et qui vous donne l’air de petites mamans…

Lorsque vous travaillez, charmantes jeunes filles,
Entre vos doigts de fée on croit voir les aiguilles
Se changer, dans le soir, en de fins diamants.