Coups d’ailes/Retenue !

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bibliothèque de l’Action française (p. 35-36).

Retenue !

Pour n’avoir pas su ma leçon
J’irai demain en retenue.
C’est exiger forte rançon
Pour une chose si menue !

Au lieu de rire et de chanter,
Cent fois je copierai la page
Que je n’ai pas pu réciter :
C’est le retour à l’esclavage !


Comme tableau j’aurai les murs
D’une classe à l’air de cellule ;
Comme jouets, des mots obscurs,
Pour compagnon, l’ami Catulle.

Sous la règle il faudra plier
Et noircir des pages, sans trêve.
Dans le fond de mon encrier
Je verrai se noyer mon rêve.

Car c’est une loi de souffrir
Par le prochain, durant la vie.
Je souffrirai sans discourir,
Avec saine philosophie,

Et me croirai peut-être absous,
Quand l’horloge libératrice
Mettra fin par de petits coups,
À cette criante injustice.