100%.png

Cours d’agriculture (Rozier)/ABROUTISSEMENT

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


ABROUTISSEMENT. Les bourgeons et les jeunes pousses des arbres portent encore, en terme de forestier, le nom de brout. De là vient le mot abroutissement, qui indique le dommage causé par les animaux filoutant les bourgeons dans les bois. Les arbres abroutis n’ont jamais une belle venue et restent mal faits et rabougris. L’abroutissement occasionné par le bétail conduit à dessein ou abandonné dans les bois, est un des délits forestiers que les lois punissent, mais qui néanmoins ne se renouvellent que trop souvent : si, à proprement parler, il ne concourt pas à la destruction des forêts, on doit le compter au nombre des plus puissans moyens de leur détérioration. (Sonnini.)