Mozilla.svg

Cours d’agriculture (Rozier)/BASSE-COUR

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome secondp. 170-171).


BASSE-COUR. À la ville c’est un endroit qu’on cache avec beaucoup de soin & qui est séparé de la cour principale de l’habitation ; elle est destinée pour les écuries, les remises ; c’est l’emplacement pour étriller les chevaux, déposer les fumiers, &c. ; à la campagne au contraire, c’est la partie la plus utile & la plus vivante ; elle facilite le service des écuries, des fenières, des remises, des hangards, des greniers en tous genres, & c’est le dépôt ou la fabrique de tous les engrais.

Pour qu’une basse-cour soit avantageusement située, il faut 1º. que le terrain en soit horizontal, c’est-à-dire, que la charrette en fasse le tour sans monter ni descendre ; 2º. qu’il soit légérement incliné de tous les points de la circonférence vers le centre ; 3º. qu’elle soit, s’il est possible, enrichie d’une fontaine qui formera l’abreuvoir des bestiaux, & servira à les faire baigner. Au défaut de fontaine, un bon puits est absolument indispensable. L’intérêt du propriétaire exige 1º. qu’il puisse voir de son appartement tout ce qui s’y passe ; 2º. qu’elle soit exactement fermée de tous les côtés ; 3º. que dans les bâtimens qui l’environnent, il n’y ait point de portes extérieures ; elles facilitent trop les déprédations : en un mot, il faut que tous les ouvriers & tous les animaux entrent & sortent par la principale porte ; & les portes accessoires ne seront ouvertes que suivant les besoins & rarement.

La basse-cour & les bâtimens qui l’environnent seront proportionnés à l’étendue du domaine, & il vaut mieux en avoir plus que moins ; mais le point essentiel est qu’aucun bâtiment ne soit entiérement séparé ou éloigné des autres ; dans ce cas, il est très-difficile que le maître puisse veiller sur tout, & qu’il puisse garder une règle invariable pour le service. Ce bâtiment éloigné servira d’asyle à la fainéantise, & de cachette pour les vols.

Un point encore essentiel pour la facilité du service & pour la santé des habitans, est que la basse-cour soit tenue dans la plus grande propreté & dans un ordre parfait. On juge par l’inspection de la basse-cour, de la conduite du maître & de son esprit d’ordre. Au mot Ferme nous donnerons le plan d’une basse-cour en règle & de toutes ses dépendances.