Cours d’agriculture (Rozier)/CAPELET

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome secondp. 552-553).


CAPELET, ou PASSE-CAMPANE, Médecine Vétérinaire. Nous nommons ainsi une tumeur mouvante, & plus ou moins volumineuse, située sur la pointe du jarret du cheval, & qui n’intéresse que le corps de la peau.

Cette tumeur ne porte pas absolument préjudice à l’animal. Elle l’oblige rarement de boiter, à moins qu’elle n’accroisse en volume & en consistance ; pour lors elle gêne les mouvemens des parties où elle siége, & le cheval boite.

Causes. Le travail forcé, les frottemens de la pointe du jarret contre un corps dur, les coups, en sont les causes ordinaires.

Traitement. Le vin aromatique chaud, l’eau-de-vie camphrée, employés en friction, guérissent le capelet dans le commencement ; mais si la ressorption de la lymphe se fait difficilement malgré ces remèdes, le moyen le plus sûr alors est d’en venir à l’application du feu, sur-tout lorsque la tumeur a acquis un gros volume, & qu’elle est ancienne.

Le capelet vient quelquefois aux jarrets des chevaux & des mules qui n’ont pas jeté ou qui ont mal jeté leur gourme. Dans ce cas, on ne peut remédier à ce mal qu’en combattant la cause par les remèdes propres à la gourme. (Voyez Gourme) M. T.