Cours d’agriculture (Rozier)/LOUP-GAROU

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Hôtel Serpente (Tome sixièmep. 302).


LOUP-GAROU. Homme que le peuple suppose être sorcier, & courir les rues & les champs, transformé en loup. Cette erreur est très-ancienne & très accréditée ; il n’est guère possible de remonter à la fable qui lui a donné lieu. Sur la fin du seizième siècle, plusieurs tribunaux ne la regardoient pas comme telle ; la Roche Flavia rapporte un arrêt du parlement de Franche-Comté, du 18 janvier 1574, qui condamne au feu Giles Garnier, lequel ayant renoncé à Dieu, & s’étant obligé par serment de ne plus servir que le diable, avoit été changé en loup-garou.

De pareilles extravagances ont mis plusieurs citoyens très-honnêtes dans le cas d’être maltraités par le peuple, & traduits en prison.