Cours d’agriculture (Rozier)/PISTIL

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome septièmep. 742-743).


PISTIL. C’est la partie femelle de la génération, il varie en nombre ; il occupe le centre de la corolle & du réceptacle ; sa forme ordinaire est une espèce de mamelon qui le termine par un filet, souvent perforé à son extrémité supérieure. Il est composé de trois parties qu’on nomme le germe, le style, & le stigmate.

Le germe, autrement dit embryon, est la partie inférieure du pistil qui porte sur le réceptacle. Il fait les fonctions d’uterus ou de matrice ; il renferme les embryons des semences, & les organes qui servent à la nutrition.

Le style est un petit corps plus ou moins alongé qui porte sur le germe & qui se termine par le stigmate ; il est ordinairement creusé en tuyau. On le compare à un vagin ; il n’existe pas dans toutes les plantes. Le stigmate termine le stile ; il est tantôt arrondi, tantôt pointu, long, effilé, quelquefois divisé en plusieurs parties. On le regarde comme l’organe extérieur de la génération, ou comme les lèvres du vagin. Il reçoit la poussière fécondante au sommet de l’étamine, & la transmet par le style, dans l’intérieur du germe, pour féconder les semences. Dans les fleurs qui n’ont point de style, le stigmate adhère au germe, & occupe la place du vagin. On voit dans la Planche X, tome IV, Figure 1, lettre D, la place qui occupe le pistil. Cette gravure est jointe à l’article fleur, page 652. Il est mieux caractérise dans la Planche XI, page 656, par les lettres I, D, de la Figure 9,… dans la Figure 10 de la même planche, par la lettre E.