Cours d’agriculture (Rozier)/VEINE DE TERRE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Hôtel Serpente (Tome neuvièmep. 553-554).


VEINE DE TERRE. Portion d’un champ, d’un pré, d’une vigne, &c., où la terre est d’une qualité différente du reste. Quelquefois ces différences sont extrêmes, & on trouve, par exemple, une bande de sable, ayant pour côté de l’argille pure, ou de l’argille entre deux bandes de sable ; une veine de terre couleur brune à côté d’une terre jaune ou rouge ; ou enfin une veine de galets ou petits cailloux au milieu d’une masse de terre végétale. Voilà les irréprochables témoins de grands bouleversemens survenus sur la surface du globe que nous habitons, des irruptions tumultueuses des eaux, des fractures que leurs chocs ou leurs retours précipités ont causés ; enfin, des dépôts qui ont si peu d’analogie entre eux. Les éruptions des volcans, les tremblemens de terre doivent être comptés parmi les causes des bouleversemens, dans les déplacemens & effondremens des rochers & des scissures perpendiculaires dans les masses imposantes & énormes qui forment les montagnes.