DÉCLARATION DE MANILLE (1963)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Flag of the United Nations.svg PD-icon.svg
   DP-ONU


DÉCLARATION DE MANILLE (1963)
Infos:



DÉCLARATION DE MANILLE[1]PAR LES PHILIPPINES, LA FÉDÉRATION DE MALAISIE ET L’INDONÉSIE. SIGNÉE À MANILLE, LE 3 AOÛT 1963 __________________

Le Président de la République d’Indonésie, le Président des Philippines et le Premier Ministre de la Fédération de Malaisie, réunis en une Conférence au sommet, à Manille, du 30 juillet au 5 août 1963, à la suite de la réunion de leurs Ministres des affaires étrangères, qui a eu lieu à Manille du 7 au 11 juin 1963,

Conscients de l’importance historique d’une rencontre qui les réunit pour la première fois en tant que dirigeants d’États souverains ayant accédé à l’indépendance après avoir longtemps lutté pour se libérer du statut de colonie,

Désireux de se mieux comprendre et de coopérer plus étroitement en vue d’orienter leur avenir commun,

Inspirés également par l’esprit de la solidarité afro-asiatique forgée lors de la Conférence de Bandoeng de 1955,

Convaincus que leurs pays, qu’unissent des liens historiques étroits de race et de culture, partagent la responsabilité principale du maintien de la stabilité de la région et qu’il leur incombe de la protéger de la subversion sous toutes ses formes ou manifestations pour préserver leur propre identité nationale et assurer le développement pacifique de leurs territoires respectifs et de leur région, conformément aux idéaux et aux aspirations de leurs peuples, et

Résolus à intensifier les efforts individuels et concertés de leurs pays afin d’assurer à ceux-ci et à leurs voisins une paix durable, le progrès et la prospérité dans un monde épris de liberté et de justice,

Déclarent par la présente

Premièrement, qu’ils réaffirment leur attachement au principe de l’égalité des droits des peuples et du droit de ceux-ci à disposer d’eux-mêmes énoncés dans la Charte des Nations Unies et la Déclaration de Bandoeng,

Deuxièmement, qu’ils sont résolus, dans l’intérêt commun de leurs pays, à maintenir des relations fraternelles, à renforcer la coopération entre leurs peuples dans les domaines économique, social et culturel, afin de favoriser le progrès économique et le bien-être social dans la région, et de mettre fin à l’exploitation de l’homme par l’homme et d’une nation par une autre,

Troisièmement, que les trois nations uniront leurs efforts pour prendre part à la lutte commune contre le colonialisme et l’impérialisme sous toutes leurs formes et manifestations, et pour en faire disparaître tous vestiges dans la région en particulier et le monde en général,

Quatrièmement, que les trois pays, en tant que forces nouvellement créées dans la région, coopéreront à l’édification d’un monde nouveau et meilleur, fondé sur la liberté nationale, la justice sociale et une paix durable, et

Cinquièmement, que, dans le cadre des efforts communs qu’elles font pour atteindre les objectifs susmentionnés, les trois nations ont décidé de prendre les premières mesures en vue de la création du Maphilindo en organisant des consultations fréquentes et régulières à tous les niveaux, dé nommées Mushawarah Maphilindo.


Manille, le 3 août 1963.

(Signé) SOEKARNO
Président de la République d’Indonésie


(Signé) Diosdado MACAPAGAL
Président des Philippines


(Signé) TUNKU ABDUL RAHMAN PUTRA AL-HAJ
Premier Ministre de la Fédération de Malaisie


Notes:

  1. Entrée en vigueur le 3 août 1963, par signature.