Déclaration de guerre de l’Allemagne à la France

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lettre remise à René Viviani, Président du Conseil, par le comte von Schoen, ambassadeur d’Allemagne à Paris

le 3 août 1914



Monsieur le Président,

Les autorités administratives et militaires allemandes ont constaté un certain nombre d’actes d’hostilité caractérisée commis sur le territoire allemand par des aviateurs militaires français. Plusieurs de ces derniers ont manifestement violé la neutralité de la Belgique survolant le territoire de ce pays. L’un a essayé de détruire des constructions près de Wesel, d’autres ont été aperçus sur la région de l’Eiffel, un autre a jeté des bombes sur le chemin de fer près de Karlsruhe et de Nuremberg.

Je suis chargé et j’ai l’honneur de faire connaître à Votre Excellence qu’en présence de ces agressions, l’Empire allemand se considère en état de guerre avec la France du fait de cette dernière puissance.

J’ai en même temps l’honneur de porter à la connaissance de Votre Excellence que les autorités allemandes retiendront les navires marchands français dans les ports allemands, mais qu’elles les relâcheront si, dans les quarante-huit heures, la réciprocité complète est assurée.

Ma mission diplomatique ayant ainsi pris fin, il ne me reste plus qu’à prier Votre Excellence de vouloir bien me munir de mes passeports et de prendre les mesures qu’elle jugerait utile pour assurer mon retour en Allemagne avec le personnel de l’ambassade ainsi qu’avec le personnel de la légation de Bavière et du consulat général d’Allemagne à Paris.

Veuillez agréer, monsieur le président, l’expression de ma très haute considéra­tion.

Signé : Schoen.