De la Corneille et de la Cruche

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
AnonymeÉsope

De la Corneille et de la Cruche


La Corneille ayant soif, trouva par hasard une Cruche où il y avait un peu d'eau ; mais comme la Cruche était trop profonde, elle n'y pouvait atteindre pour se désaltérer. Elle essaya d'abord de rompre la Cruche avec son bec ; mais n'en pouvant venir à bout, elle s'avisa d'y jeter plusieurs petits cailloux, qui firent monter l'eau jusqu'au bord de la Cruche. Alors elle but tout à son aise.

Ce que tu ne peux faire par force, tu le feras aucunes-fois par prudence et conseil.