100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Anglade (rue de l’)

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Anglade (rue de l’).

Commence aux rues de l’Évêque, no 2, et des Frondeurs, no 6 ; finit à la rue Traversière, nos 7 et 9. Le dernier impair est 5 ; le dernier pair, 4. Sa longueur est de 27 m. — 2e arrondissement, quartier du Palais-Royal.

Sa dénomination lui vient d’un propriétaire, fabricant de cartes, qui acheta, en 1639, un terrain situé rue des Moulins, sur lequel on forma depuis cette rue. En 1645 on l’appelait rue du Chemin-Gilbert. Un censier de l’archevêché la désigne, en 1663, sous le nom de rue d’Anglas. Depuis, c’est toujours rue de l’Anglade qu’on la nomme. Une décision ministérielle du 3 nivôse an X, signée Chaptal, fixa la largeur de cette voie publique à 8 m. Cette largeur est portée à 10 m. en vertu d’une ordonnance royale du 4 octobre 1826. Les maisons du côté des numéros impairs sont alignées. Celles du côté opposé sont soumises à un retranchement de 3 m. 10 c. — Égout et borne-fontaine. Éclairage au gaz (compe Anglaise).