100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Anglaises (rue des)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Anglaises (rue des).

Commence à la rue de Lourcine, nos 101 et 103 ; finit à la rue du Petit-Champ. Le dernier impair est 9 ; le dernier pair, 20. Sa longueur est de 206 m. — 12e arrondissement, quartier Saint-Marcel.

Elle tire son nom du couvent des Filles-Anglaises. Une décision ministérielle du 23 ventôse an X, signée Chaptal, a fixé la largeur de cette voie publique à 10 m. La maison formant l’encoignure gauche de la rue Dervillé, celle qui est située à l’angle de la rue du Petit-Champ et les propriétés nos 2 et 4 ne sont pas soumises à retranchement. — Conduite d’eau depuis la rue du Petit-Champ jusqu’à la borne-fontaine.

Au no 20 était située la maison des Filles-Anglaises. Les lettres-patentes pour la confirmation de leur établissement sont du mois de décembre 1677. Connues sous le nom de Religieuses-Bénédictines-Anglaises, elles dépendaient de l’archevêque de Paris. Par un des articles de leurs statuts, elles devaient prier pour le rétablissement de la religion catholique en Angleterre. Leur couvent, qui contenait en superficie 8 790 m., était circonscrit par les rues des Anglaises, du Petit-Champ et de la Glacière. Supprimé en 1790, il devint propriété nationale et fut vendu le 1er brumaire an VIII.