Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Bon (rue Saint-)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bon (rue Saint-).

Commence à la rue Jean-Pain-Mollet, nos 18 et 20 ; finit à la rue de la Verrerie, nos 91 et 93. Le dernier impair est 15 ; le dernier pair, 16. Sa longueur est de 88 m. — 7e arrondissement, quartier des Arcis.

Cette rue a pris son nom de la chapelle Saint-Bon. Quoique Guillot ne fasse pas mention de cette voie publique dans son ouvrage écrit vers l’an 1280, et intitulé le Dit des rues de Paris, il est certain qu’elle existait avant cette époque. — Une décision ministérielle du 15 floréal an V, signée Benezech, avait fixé à 6 m. la largeur de cette voie publique. Cette largeur a été portée à 10 m. en vertu d’une ordonnance royale du 22 mai 1837. Les constructions riveraines sont soumises à un fort retranchement. — Conduite d’eau. — Éclairage au gaz (compe Lacarrière).

Dans une bulle du pape Innocent II, de l’année 1136, il est fait mention pour la première fois de la chapelle Saint-Bon appartenant à l’abbaye de Saint-Maur-des-Fossés. Petite, d’une construction très ancienne, son sol était plus bas que le pavé des rues et prouvait l’exhaussement progressif de Paris. On y voyait une tour qui avait été probablement construite vers le XIe siècle. Cette chapelle, démolie en 1792, fut remplacée par un corps-de-garde, puis par une maison particulière qui porte aujourd’hui le no 8.