Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Légion-d’Honneur (palais de la)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Légion-d’Honneur (palais de la).

Situé dans la rue de Lille, no 70. — 10e arrondissement, quartier du Faubourg-Saint-Germain.

Bâti en 1786, par Rousseau, architecte, pour le prince de Salm, il porta le nom d’hôtel de Salm. Napoléon ayant fondé la Légion-d’Honneur, le 29 floréal an X (19 mai 1802), le centre de cette administration fut placé à l’hôtel de Salm, qui prit alors le nom de Palais de la Légion-d’Honneur.

D’après l’état des membres de la Légion-d’Honneur, joint au budget de 1844, voici le nombre des personnes décorées à l’époque du 1er janvier 1843 :

Grand’Croix 89 dont 7 sans traitement
Grands-Officiers 221 43
Commandeurs 804 235
Officiers 4,531 2,185
Chevaliers 44,610 25,702

50,255 membres de l’Ordre, dont 22,083 sont rétribués, et 28,172 ne le sont pas.

Sur les 82 grand’croix payés, 5 touchent le traitement de 20,000 fr., 1 touche 15,000 fr., 35 reçoivent 5,000 fr., 24 touchent 2,000 fr., 12 touchent 1,000 fr., et 5 touchent 250 fr. ; c’est-à-dire que la plupart sont payés comme grands-officiers, commandeurs, officiers et chevaliers seulement.

Des 178 grands-officiers, 64 touchent 5,000 fr. (traitement fixé par les statuts de l’Empire), 80 reçoivent 1,000 fr., et 33 touchent 250 fr.

Des 2,185 officiers payés, 700 touchent 1,000 fr., et le reste 250 fr.

Des 18,908 chevaliers payés, 1 reçoit 1,500 fr., comme le plus ancien chevalier de l’ordre, et tous les autres touchent le traitement constitutif de 250 fr.

Enfin, les légionnaires sont portés au budget de 1844 pour la somme de 7,337,698 fr.

Ce tableau, comparé à la population actuelle de la France, déduction faite des femmes et des enfants, on trouve que les 50,000 légionnaires représentent 1 décoré sur 350 hommes faits ou vieillards.