Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/La Fayette (rue de)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Fayette (rue de).

Commence à la rue du Faubourg-Poissonnière, no 84 ; finit à la rue du Faubourg-Saint-Martin, nos 223 et 225. Le dernier impair est 79 ; le dernier pair, 46. Sa longueur est de 1,287 m. — La partie comprise entre la rue du Faubourg-Poissonnière et celle du Faubourg-Saint-Denis, est du 3e arrondissement, quartier du Faubourg-Poissonnière ; le surplus dépend du 5e arrondissement, quartier du Faubourg-Saint-Denis.

Une ordonnance royale du 27 novembre 1822 porte : « Article 1er. Les sieurs André et Cottier sont autorisés à ouvrir sur leurs terrains une rue de 20 m. de largeur, qui communiquera de la rue du Faubourg-Poissonnière à celle du Faubourg-Saint-Martin, conformément au plan ci-joint, à charge par eux de livrer gratuitement l’emplacement nécessaire pour prolonger la rue Hauteville jusqu’à la nouvelle rue, et de former au point de jonction une place circulaire de 30 m. au plus de rayon. — Art. 2e. La ville de Paris contribuera aux dépenses de toute nature qu’exigeront les percements dont il s’agit, jusqu’à concurrence d’une somme de cent cinquante mille francs, conformément à la délibération du conseil municipal du 15 septembre 1822. » — Dans une dépêche ministérielle du 31 décembre 1824, nous lisons ce qui suit : « Le roi a daigné consentir, par décision du 19 de ce mois, à ce que la grande rue ouverte sur les terrains des sieurs André et Cottier, pour communiquer du faubourg Saint-Martin au faubourg Poissonnière, reçût le nom de rue Charles X, etc… » — Une ordonnance royale du 6 janvier 1825 renferme les dispositions ci-après : « Article 1er. L’exécution de la rue ouverte dans la direction de la rue du Chemin-de-Pantin, depuis la rue du Faubourg-Saint-Martin jusqu’à la rue du Faubourg-Poissonnière, etc., est déclarée d’utilité publique, et le préfet de la Seine est autorisé à y appliquer ou faire appliquer les mesures voulues par la loi du 8 mars 1810. — Art. 2e. La largeur de ladite rue, fixée par l’art. 1er de l’ordonnance du 27 novembre 1822 à 20 m., est réduite à 19 m. 50 c., largeur de la rue du Cheminde-Pantin, etc… » — Peu de temps après la révolution de 1830, cette voie publique reçut le nom de rue de La Fayette, en l’honneur de Gilbert Motier, marquis de La Fayette, né le 1er septembre 1757, à Chavagnac, près de Brioude (Haute-Loire), mort à Paris le 20 mai 1834.

La rue de La Fayette est bordée de chaque côté par une rangée d’arbres. Les constructions riveraines sont alignées. — Égout et bassin d’égout entre la place et la rue du Faubourg-Saint-Denis. — Éclairage au gaz depuis la rue du Faubourg-Poissonnière jusqu’à celle du Faubourg-Saint-Denis (compe Française).

L’impasse Saint-Lazare qui était située rue du Faubourg-Saint-Denis, au no 170, a été confondue dans la rue de La Fayette. Elle devait son nom à sa proximité de la maison Saint-Lazare.