Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Périgueux (rue de)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Périgueux (rue de).

Commence à la rue de Bretagne, nos 8 et 10 ; finit aux rues Boucherat, no 7, et de Normandie, no 5 bis. Le dernier impair est 13 ; le dernier pair, 4. Sa longueur est de 67 m. — 6e arrondissement, quartier du Temple.

Cette rue, alignée en 1626, s’arrêtait alors à celle de Normandie. En 1697, il fut ordonné qu’elle serait prolongée jusqu’à la rue Boucherat et qu’elle porterait dans cette partie le nom de rue Le Tourneur. Jean-Baptiste Le Tourneur, conseiller de ville, était échevin en 1695, sous la prévôté de Claude Bosc. On ne se conforma pas à cette disposition, et dans toute son étendue, cette voie publique prit bientôt le nom de Périgueux, ancienne capitale du Périgord. — Une décision ministérielle du 19 germinal an VIII, signée L. Bonaparte, fixa la largeur de cette voie publique à 8 m. En vertu d’une ordonnance royale du 31 mars 1835, cette largeur a été portée à 10 m. Propriétés de 1 à 5, alignées ; de 7 à la fin, redressement ; 2, ret. 1 m. 90 c. à 2 m. 60 c. ; 2 bis et 4, alignées. — Égout du côté de la rue de Normandie. — Éclairage au gaz (compe Lacarrière).