Dictionnaire d’architecture civile et hydraulique/Balustrade

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

BALUSTRADE, ſ. f. C’eſt la continuité d’une ou pluſieurs travées de baluſtres de marbre, de pierre, de fer ou de bois, qui ſervent de point d’appui, comme aux fenêtres, balcons, terraſſes, &c. ou de clôture, comme à quelques autels & aux lits des Souverains. Elle eſt compoſée d’un ſocle ou retraite, d’un dez & d’une tablette. Lorſqu’une Baluſtrade eſt deſtinée ſeulement à ſervir d’appui, on proportionne ſa hauteur à celle du coude ou hauteur d’appui. Si elle tient lieu de balcon ou d’appui évuidé à chaque étage d’un édifice, ou qu’elle ſerve de couronnement, comme au château de Verſailles, (il faut pour cela que les combles ne ſoient point apparens) ſa hauteur doit être le quart & un ſixiéme de l’Ordre qui la ſoutient, qui eſt la hauteur de l’entablement plus une ſixiéme partie. Cette meſure ſe diſtribue ainſi. On diviſe toute la hauteur de la Baluſtrade en neuf parties, dont on donne quatre au ſocle, quatre au dez, & une à la tablette. Et lorſque cette Baluſtrade doit ſervir d’appui, on éleve le ſol de l’étage preſque juſques à la retraite, afin de ſuppléer à la trop grande hauteur qu’a alors la Baluſtrade. Ceci eſt dit en général & ſans ſuppoſer aucune ordonnance particulière dans l’édifice : car s’il y a quelque Ordre, la Baluſtrade doit être proportionnée relativement à cet Ordre. Ainſi à l’Ordre Toſcan, la hauteur de Baluſtrade doit avoir deux diamètres du fuſt inférieur de la colonne ; deux diamètres & demi à l’Ordre Dorique ; deux diamètres & deux tiers à l’Ordre Ionique ; & un diamètre & cinq ſixiemes aux Ordres Coxinthien & Compoſite.

Nous avons dit que cette continuité de baluſtres ſert quelquefois d’amortiſſement, & nous devons ajouter qu’elle tient auſſi quelquefois lieu d’Attique. Mais dans ce cas les Baluſtrades doivent être maſſives ſans baluſtres, afin de leur donner un air de ſolidité qui réponde au reſte de l’ordonnance. Leur caractare doit être entièrement conforme à cette ordonnance ; nous voulons dire que leurs profils doivent ſe reſſentir du genre ruſtique, ſolide, moyen, délicat & compoſé, du bâtiment où elles ſont placées. Et lorſqu’il y a des baluſtres, ces baluſtres doivent être de l’Ordre qui décore l’édifice. (Voyez Balustre.)

Baluſtrade feinte. C’eſt une Baluſtrade où les baluſtres ſont taillés ou attachés de leur demi-épaiſſeur ſur un fond, comme on en voit à quelques appuis de croiſées.