100%.png

Dictionnaire de Trévoux/2e édition, 1721/Achever

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Achille  ►


ACHEVER, v. act. Finir, terminer, perfectionner quelques ouvrages. {lang|la|Perficere, absolvere, consummare}}. Dieu acheva l’ouvrage de la création en six jours, & consacra le septième au repos. Achever comme on a commencé. Rarement on achève bien ce que l’on a mal commencé. C’est la Loi Universis Cod. Qui dare Tut. vel Cur. Principio quae sunt inchoata malo, vix bono peraguntur exitu. Permettez que j’achève mon discours. Achevez vîte, finissez. Attalus, chez Martial ; le Thrason, chez Térence ; le Suffenus, chez Catulle, étoient des hommes à tout entreprendre, & à ne jamais rien achever. De Roch. Il se met aussi avec le pronom possessif. Il s’est achevé de perdre par son imprudence.

On le dit aussi avec le pronom personnel. Ce livre s’acheve ; il est tantôt fait.

Achever se dit aussi en Morale, pour dire, Mettre une chose à sa derniére perfection. L’étude commence un honnête homme, & le commerce du monde l’achéve. S. Evr. Voilà un ouvrage acheve, on n’y peut rien ajouter. C’est un homme achevé, qui a toutes sortes de vertus & de perfections. Il jouit d’un bonheur, d’une fortune achevée, à qui il ne manque rien. Souvent les Auteurs ne se donnent pas la peine d’achever leurs ouvrages ; c’est-à-dire, de les polir, & de les revoir.

On dit aussi, Achever ses jours, achever de vivre, achever sa carrière ; pour dire, Mourir. Vitam finire, supremum diem obire. Les mourans laissés sur le Champ de bataille prient qu’on les achève par pitié.

On dit proverbialement, Voilà pour l’achever de peindre ; pour dire, Achever de le ruiner, quand il vient un nouveau malheur à quelqu’un qui l’accable.

Bientôt pour m’achever, un homme a mine austère.
Un exploit à la main, entre en mon Presbytère. Sanlec.

On l’employe aussi, pour dire, Enyvrer entierement. Il ne falloit plus, dit-on, que cette santé pour l’achever.

Achevé, ée, part. pass. & adj. Fini, terminé. Finitus.

Achevé, Parfait, accompli. Perfectus, Absolutus. Quand il se dit des choses, il se prend plus ordinairement en bonne part:C’est une piéce achevée. Il arrive souvent que les choses se présentent plus achevées à notre esprit, qu’il ne les pourroit faire avec beaucoup d’art. La Rochef. L’on ne pouvoit rien voir de plus achevé que sa taille. Quand il se dit des personnes, il se prend en bonne & en mauvaise part. C’est un Prince achevé. C’est un fou achevé ; pour dire, Entiéremenc fou.

En termes de Manège, on appelle un cheval achevé, celui qui est bien dressé, & qui ne manque point à faire un certain manège. On dit, un cheval commencé, acheminé, & achevé; pour exprimer les diverses dispositions & états d’un cheval qui a de l’école.

Ces mots viennent de chef, comme qui diroit, mettre à chef, mettre à perfection.