100%.png

Dictionnaire de Trévoux/3e édition, 1732/A a

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Index Général A B C D E F G H I JK L M N O P Q R S T UV W X Y Z
◄  A (subst.)
Aahus  ►

A A. C’est le nom de plusieurs petites rivières ; les unes dans les Pays-Bas, d’autres en Westphalie, d’autres en Suisse, en Allemagne, en Livonie. Ce nom a été donné à toutes ces rivières, à cause de sa signification. Originairement il est Grec ; Αα, dans Hésichius, signifie Amas d’eau. D’Αα s’est fait Ααα, en ajoûtant un α, de même que de σπέζ s’est formé specus. De Ααα est venu le nom Latin aqua, d’où s’est formé en François d’abord aque, &


ensuite Aigue, qui nous restent encore l’un & l’autre dans quelques noms propres de lieux, comme Aigues, nom de plusieurs villes de Gascogne ; Aigues-belles, Aigues-caudes, Aigues-mortes, Aigues-perses, &c. De-là enfin est descendu le nom eau en usage aujourd’hui ; en retranchant le α, comme il avoit été ajoûté d’abord.

A A. subst. C’est le nom de plusieurs rivières. Il y a apparence que c’est le nom général ou appellatif, qu’on a fait nom particulier & propre ; car, selon la remarque d’Icquez, ea en vieux Saxon veut dire eau  ; & aa en langue Islandoise veut dire rivière.

A A, ou A A S. subst. autrement fontaine des Arquebuzades. C’est une source d’eau vive dans le Bearn, laquelle est excellente pour la guérison des coups de feu. Davity.