Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/ACARNAN ou ACARNE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 1p. 58-59).

ACARNAN, ou ACARNE. s. m. Acarnus, Acarnanus. Poisson de mer qui, par sa figure & par sa taille ressemble au rouget, mais il est blanc & couvert d’écailles argentines : sa tête est grosse ; son museau est aquilin, sa gueule petite, ses dents menues. Sa chair est fort blanche, bonne à manger & de facile digestion. Il contient beaucoup d’huile & de sel volatil, & les Médecins le croient propre à purifier le sang & à exciter l’urine.