Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/ADMONITION

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 1p. 116).
◄  ADMONITEUR

ADMONITION, s. f. Avertissement, action par laquelle on admonète. Admonitio. ☞ En termes de Palais c’est une remontrance que fait le Juge en matière de délit, au délinquant à qui il remontre sa faute en l’avertissant d’être plus circonspect à l’avenir.

☞ Elle est moindre que le blâme, & n’est pas flétrissante, à moins qu’elle ne soit suivie d’amende.

Admonition, se dit aussi en matière Ecclésiastique ; & alors il signifie la même chose que Monition. Il y a un arrêt d’admonition & d’interdiction contre cet Officier. Un bénéficier scandaleux doit être privé par le Juge de ses bénéfices après trois admonitions. On a fait plusieurs admonitions au prône ; pour dire, plusieurs publications de censures.