Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/AGONOTHÈTE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 1p. 165).
◄  AGONIUS
AGONYCLITE  ►

AGONOTHÈTE. s. m. Agonotheta. Titre d’un Magistrat qu’on choisissoit chez les Grecs, pour présider aux jeux sacrés : il en faisoit la dépense, il déclaroit aussi vainqueurs ceux qui l’avoient mérité, & il leur distribuoit les prix proposés dans ces jeux. Agonothète vient du grec Ἀγωνοθέτης, composé du grec Ἀγών, combat, jeu sacré, & de θετῆς, celui qui pose, qui ordonne, qui règle. On donne encore dans les colléges le nom d’Agonothète à celui qui fait la dépense des prix qu’on distribue aux écoliers. Agonothète perpétuel est celui qui a fondé les prix. Ex munificentia Regis Christianissimi Agonothetæ perpetui, &c. Ce terme, en cette signification, est un terme de Collége, & peu François : on s’en sert encore parmi les Antiquaires, aussi-bien que de Athlothète. Dans la basse latinité on trouve quelquefois Agomotheta, & Agomitheta, pour Lutteur, celui qui combat ; mais c’est une impropriété manifeste, comme l’a remarqué Bollandus, Févr. T. I p. 200. & p. 891. Voyez Hellanodique, & Athlothète : c’est la même chose.