Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/ALÉAUME

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 1p. 219).
◄  ALEA
ALECÉ  ►

ALÉAUME. s. m. Nom d’homme. Adelelmus. S. Aléaume, que les Espagnols appellent S. Elesme, ou S. Lesme, de la Chaise-Dieu où il étoit Moine, fut attiré en Espagne par la Reine Constance, femme d’Alfonse VI, Roi de Castille & de Léon, & il mourut vers l’an 1100. Ce nom s’est formé du latin Adelelmus, Adelelme, Adlelme, Alelme, Alaume, Aléaume. Les familles qui portent ce nom, l’ont reçu de quelqu’un de leurs ancêtres qui s’appeloit Adelesme. Mariette, qui a écrit sa vie en Espagnol, le fait natif de Lyon ; mais il étoit de Loudun ; Voyez les notes de M. Chasselain, 30 Janv. p. 464 & 465.