Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/ALBERTINE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 1p. 210).
◄  ALBERT
ALBERTUS  ►

ALBERTINE. adj. f. Albertina stirps. Nom de la branche puînée de la maison de Saxe ; l’aînée s’appelle Ernestine. Elles ont tiré ces noms de leurs chefs, Ernest & Albert, fils de Frédéric le Paisible, Electeur de Saxe.

Albertine. s. f. Terme de Fleuriste. Espèce d’anémone. L’Albertine est de couleur de chair & incarnat ; quelques-uns la nomment Parangon, ou Passescala. C’est aussi le nom d’une Tulipe, qui a de petits traits pourpres par menus panaches, avec du gris de lin clair & du blanc.