Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/ALCANCALI

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 1p. 214).
◄  ALCANA
ALCANITZ  ►

ALCANCALI. s. m. C’est un antidote à qui les Italiens donnent ce nom. Il est bon pour les fièvres ardentes, simples ou doubles-tierces, continues, la fièvre nommée lipyrie, l’hémitritée, en un mot toutes sortes de fièvres. Dict. de James.