Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/ALGARVE ou ALGARBE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 1p. 225-226).
◄  ALGARRIA
ALGATRANE  ►

ALGARVE, ou ALGARBE ou LES ALGARVES, au plur. Algarbia. Province de Portugal, qui a au nord l’Alentéjo ; la Guadiane la sépare de l’Andalousie du côté de l’Orient, le golfe de Cadix la baigne au midi, & l’Océan Atlantique au couchant. L’Algarve est très-fertile, c’est pour cela que les Maures lui ont donné ce nom, qui signifie, Campagne fertile. L’Algarve a titre de royaume ; on la divise en deux comarias, ou territoires ; celui de Tavira, & celui de Lagos. Maty. C’est une erreur grossière de faire dire à Marmol, que l’Algarve est une province du Royaume de Fez. Il dit tout le contraire. Covarruvias dit qu’Algarve en arabe veut dire couchant, & que cette province a eu son nom de sa situation vers le couchant par rapport aux autres provinces d’Espagne. Le même Auteur ajoute, qu’Algarbe, ou Algarve, pourroit bien venir de l’article arabe al, & du mot hébreu ngereb, vesperè.