Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/ALLUVION

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 1p. 246).
◄  ALLUSION
ALLYRE  ►

ALLUVION. s. f. Accroissement de terrain qui se fait le long des rivages de la mer, ou des grandes rivières, par les terres que les eaux y apportent, ou qu’elles laissent à découvert lorsqu’elles se retirent, & qu’elles prennent leur cours d’un autre côté. Alluvio. Le Droit Romain met l’alluvion entre les moyens légitimes d’acquérir par le droit des gens. Il définit l’alluvion, un accroissement lent & caché ; parce qu’il faut que cela arrive presqu’imperceptiblement. Car si un débordement subit de la rivière détachoit une portion considérable d’un fonds pour le joindre à un héritage voisin, en ce cas cette portion n’est point censée acquise par le droit d’alluvion, & le premier propriétaire la peut reclamer. Les alluvions ont éloigné Aigues-mortes de la mer, où il y avoit un port du temps de Saint Louis. Cette île s’est faite par alluvion ; le Seigneur voisin prétend qu’elle est à lui par droit d’alluvion. Ce mot vient du latin alluo, baigner.