Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/ALONGE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 1p. 251).
◄  ALONDROAL
ALONGEMENT  ►

ALONGE, mieux qu’ALLONGE. s. f. Pièce qu’on ajoute à quelque chose, à un habit, à un meuble, & pour l’alonger. Additamentum. Cette jupe étoit trop courte, il a fallu mettre une alonge par en bas. On a mis des alonges à ces guides, pour mener les chevaux du train de devant, qui sont à la volée.

Alonge. Terme de Marine. Pièce ou membre d’un vaisseau, qui sert à alonger un autre membre. On appelle Alonge première, celle qu’on empate avec la varangue, & avec le genou de fond. Alonge seconde, celle qui s’éleve au-dessus de la première, avec le bout du genou de fond. Alonge de revers, celle qui est plus proche du plat-bord, qui termine la hauteur du côté du vaisseau. Alonges de tréport, deux alonges qui sont mises au-dessus des étaies. Alonge de porque, une pièce de bois qui alonge une porque. Alonge d’écubiers, sont des pièces de bois plates, dans lesquelles on perce les écubiers, ou les trous pour passer les cables du vaisseau. Alonge de poupe ; est la dernière pièce de bois au plus haut, qui étant assemblée avec le bout supérieur de l’étambord, forme le bout de la poupe.

Alonge. Terme de Boucher. Nerf de bœuf tortillé, au bout duquel il y a un crochet de fer où la viande est attachée. Nervus bubulus intortus & hamo præfixus.

Alonge. Terme de commerce. C’est aussi un morceau de papier qui se colle à une lettre de change que l’on veut passer à l’ordre de quelqu’un, & dont tout le dos est rempli par de précédens ordres.

Alonges. Terme de Perruquier. Ce sont des cheveux postiches qui s’attachent à la tête, pour faire paroître qu’on a de grands cheveux. On les appelle aussi Coins. Il y a des alonges aux perruques, qui sont des cheveux ajoutés pour faire les nœuds.

Alonge. Terme de chimie. C’est un vaisseau ou tuyau que l’on emploie dans quelques distillations, & que l’on place entre le récipient & le chapiteau. Acad. Franç.

Alonge, se dit généralement en différens arts & métiers, de toute pièce rapportée à une autre, de quelque manière que ce puisse être, pour lui donner l’étendue en longueur, qu’exige l’usage auquel on dessine la pièce avec son alonge.