Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/CHEVELURE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 2p. 522-523).
◄  CHEVELU
CHEVELUS  ►

CHEVELURE. s. f. Tous les cheveux dont la tête est couverte. Coma, capilus. Absalon avoit une belle chevelure blonde ; sa chevelure pesoit deux cens sicles. Génébrard dit que c’est cinq livres, quoiqu’il se fit tondre tous les huit mois, à ce que dit Josèphe. Clodion, second Roi de France, fit une loi touchant les longues chevelures, par laquelle il n’étoit permis d’en porter qu’aux personnes libres. Mézerai. Il n’y avoit autrefois que les Rois de France qui eussent droit de longue chevelure. Thiers.

On dit aussi poëtiquement, la chevelure des arbres & des plantes, en parlant de leurs feuilles. Coma.

On appelle chevelure de Comète, en Astronomie, les rayons de la Comète, lorsqu’elle est diamétralement opposé au Soleil, & que ces rayons se répandent également à la ronde. Crines, coma. Le diamètre apparent des Astres est augmenté par la lumière, & par une espèce de chevelure de rayons étincelans, comme parlent les Astronomes, qui rejaillit de tout leur corps, & qui les fait souvent paroître où ils ne sont pas. P. Le Comte.

Chevelure de Bérénice, est aussi un terme d’Astronomie. Coma Berenices. Les Anciens appelèrent de ce nom les sept étoiles de la queue du Lion, parce qu’ils pensoient que les cheveux de Bérénice Reine d’Egypte, qu’elle avoit offert dans le temple de Vénus pour le retour de son mari, avoient été si estimés des Dieux, qu’ils les avoient enlevés du temple pour les placer dans le ciel, où ils furent changés en ces sept étoiles. ☞ Le Mathématicien Conon, qui venoit de découvrir dans le ciel une nouvelles constellation, fit disparoître ces cheveux, & publia qu’ils avoient été changés en cette constellation, qu’il nomma pour cette raison chevelure de Bérénice.

Chevelure de feu. Terme d’Artificier. Espèce de garniture en forme de petits serpentaux, lesquels n’étant point étranglés, retombent du pot de la fusée, en ondoyant comme une chevelure. Encyc.