Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/DAX

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 3p. 116).
◄  D’AUTANT
DAY  ►

DAX. Ville de France, dans la Gascogne. Aquæ Augustæ, Aquæ Tarbellicæ, Tasta, Datii, Dascii. On l’appelle, ou l’on écrit aussi Acqs, Dacqs, & d’Acqs. Un mauvais usage a confondu l’article avec le nom. Dax est dans le pays d’Auribat, qui fait partie de la Gascogne particulière. Corn. Dax est Capitale de la contrée des Landes. Il est situé sur l’Adour, que l’on y passe sur un beau pont de pierre. Maty. Il y a à Dax une Sénéchaussée & un Evêché suffragant d’Auch. Il y a à Dax une fontaine d’eaux très-chaudes, & qui sentent le souffre. Du Chesne dit qu’elles sont salées. C’est de-là que lui viennent ses deux premiers noms Latins, & à la Province le nom d’Aquitania qui lui fut donné par les anciens Romains avant Jules-César. Eaux Thermales de Dax. Aquæ Tarbellicæ. Voyez le Dict. de James, article Thermæ, au sujet de la fontaine minérale de cette ville, qu’on appelle communément la Fontaine chaude, ou la Fontaine du bain. Dax a eu des Seigneurs particuliers qui prenoient la qualité de Vicomtes d’Acqs. Dax & Bayonne sont les deux premiers lieux où les Gascons descendus des Pyrénées s’établirent. Du Chesne, Antiq. des Villes de Fr. P. II. C. 19. Le même Auteur dit que Dax a été nommé la ville des Nobles, parce qu’avant la réduction de la Guyenne, il étoit gouverné par douze Seigneurs & Gentilshommes du pays, lesquels y avoient tous chacun une tour enrichie des qualités de leur famille. Charles VII l’unit à la Couronne en Septembre 1451.