Dictionnaire des sciences philosophiques/2e éd., 1875/Affirmation

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Dictionnaire des sciences philosophiques
par une société de professeurs et de savants
◄  Affection
A fortiori  ►

AFFIRMATION (κατάφασις). Elle consiste à attribuer une chose à une autre, ou à admettre simplement qu’elle est ; car l’être ne peut pas passer pour un attribut, quoiqu’il en occupe sou­vent la place dans le langage. L affirmation, quand elle est renfermée dans la pensée, n’est pas autre chose qu’un jugement ; exprimée par la parole, elle devient une proposition. Ce jugement et cette proposition sont appelés l’un et l’autre affirma­tifs. Il faut remarquer qu’un jugement affirmatif dans la pensée, peut être exprimé sous la forme d’une proposition négative ; ainsi, quand je nie que l’âme soit matérielle, j’affirme réellement son immatérialité, c’est-à dire son existence mê­me. Voy. Jugement et Proposition.