Dictionnaire infernal/6e éd., 1863/Alexandre le Grand

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Plon (p. 18).

Alexandre le Grand, roi de Macédoine, etc. Il a été le sujet de légendes prodigieuses chez les Orientaux, qui ont sur lui des contes immenses. Ils l’appellent Iskender. Les démonographes disent qu’Aristote lui enseigna la magie ; les cabalistes lui attribuent un livre sur les propriétés des éléments ; les rabbins écrivent qu’il eut un songé qui l’empêcha de maltraiter les Juifs, lorsqu’il voulut entrer en conquérant dans Jérusalem.

 
Alexandre le Grand
 

La figure d’Alexandre le Grand, gravée en manière de talisman sous certaines influences, passait autrefois pour un excellent préservatif. Dans la famille des Macriens, qui usurpèrent l’empire du temps de Valérien, les hommes portaient toujours sur eux la figure d’Alexandre ; les femmes en ornaient leur coiffure, leurs bracelets, leurs anneaux. Trebellius Pollio dit que cette figure est d’un grand secours dans toutes les circonstances de la vie, si on la porte en or ou en argent… Le peuple d’Antioche pratiquait cette superstition, que saint Jean Chrysostome eut beaucoup de peine à détruire[1].


  1. Voyez les faits merveilleux attribués à Alexandre le Grand dans les Légendes de l’Ancien Testament.