Dictionnaire infernal/6e éd., 1863/Argent potable

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Plon (p. 48-49).
◄  Argent
Argouges  ►

Argent potable. Si vous êtes versé dans les secrets de l’alchimie et que vous souhaitiez posséder cette panacée, prenez du soufre bleu céleste, mettez-le dans un vase de verre, versez dessus d’excellent esprit-de-vin, faites digérer au bain pendant vingt-quatre heures, et quand l’esprit-de-vin aura attiré le soufre par distillation, prenez une part de ce soufre, versez dessus trois fois son poids d’esprit blanc mercuriel extrait du vitriol minéral, bouchez bien le vase, faites digérer au bain vaporeux jusqu’à ce que le soufre soit réduit en liqueur ; alors versez dessus de très-bon esprit-de-vin à poids égal, digérez-les ensemble pendant quinze jours, passez le tout par l’alambic, retirez l’esprit par le bain tiède, et il restera une liqueur qui sera le vrai argent potable, ou soufre d’argent, qui ne peut plus être remis en corps. Cet élixir blanc est un’remède à peu près universel, qui fait merveilles en médecine, fond l’hydropisie et guérit’tous les maux intérieurs [1].


  1. Traité de chimie philosoph. et hermétique, p. 168.