Dictionnaire infernal/6e éd., 1863/Augustin

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Plon (p. 65).
◄  Auguste
Aumône  ►

Augustin (saint), évêque d’Hippone, l’un des plus illustres Pères de l’Église. On lit dans Jacques de Varasc une gracieuse légende sur ce grand saint :

Un jour qu’il était plongé dans ses méditations, il vit passer devant lui un démon qui portait un livre énorme sur ses épaules. Il l’arrêta et lui demanda à voir ce que contenait ce livre. — C’est le registre dé tous les péchés des hommes, répond le démon ; je les ramasse où je les trouve, et je les écris à leur place pour savoir plus aisément ce que chacun me doit. — Montrez-moi, dit le pieux évêque d’Hippone, quels péchés j’ai faits depuis ma conversion ?… Le démon ouvrit le livre, et chercha l’article de saint Augustin, où il ne trouva que celle petite note : — « il a oublié tel jour de dire les compiles, » Le prélat ordonna au diable de l’attendre un moment ; il se-rendit à l’église, récita les complies, et revint auprès du démon, à qui il demanda de lire une seconde fois sa note. Elle se trouva effacée. — Ah ! vous m’avez joué, s’écria le diable,… mais on ne m’y reprendra plus… En disant ces mots, il s’en alla peu content.

Nous avons dit que saint Augustin avait réfuté le petit livre du Démon de Socrate, d’Apulée. On peut lire aussi de ce Père le traité de l’Antéchrist et divers chapitres de son admirable ouvrage de la Cité de Dieuqui ont rapport au genre de merveilles dont nous nous occupons.