100%.png

Dictionnaire infernal/6e éd., 1863/Bruno

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Plon (p. 121).
◄  Brunehaut
Brunon  ►

Bruno (Giordano), né à Nole dans le royaume de Naples, au milieu du seizième siècle. Il quitta l’habit monastique pour se jeter dans la philosophie hostile, et publia à Londres, en 1584, son livre de l’Expulsion de la bête triomphante [1]. Ce livre fut supprimé. C’était une critique, stupide dans le fond, maligne dans les détails, de toutes les religions, et spécialement de la religion chrétienne.

Ayant voulu revoir sa patrie, il fut arrêté à Venise en 1598, transféré à Rome, condamné et brûlé le 17 février de l’an 1600, moins pour ses impiétés flagrantes que pour ses doctrines effroyables et ses mauvaises mœurs. Il avait consumé beaucoup de temps à l’étude des rêveries hermétiques ; il a même laissé des écrits sur l’alchimie [2], et d’autres ouvrages dont quelques-uns ont partagé son bûcher [3]. Si on s’étonne de cette rigueur, il faut songer que les crimes qu’on poursuivait ainsi et qui troublaient la société, la corrompaient et hâtaient sa dissolution, inspiraient plus d’horreur alors que n’en inspire aujourd’hui chez nous l’assassinat.

  1. Spaccio de la beslia triomphante, proposto da Giove, effetuato dal conseglo, revelato da Mercurio, recitato da Sofia, udito da Saulino, registrato dal Nolano, diviso in tre dialogi, subdivisi in tre parti. In Parigi. Londres, 1584, in-8°.
  2. De compendiosa archilectura et complemento artis Lullii, etc. In-16. Paris, 1582, etc.
  3. Particulièrement La cena de le ceneri, descrita in cinque dialogi, etc. In-8°. Londres, 1581.