Dictionnaire infernal/6e éd., 1863/Douze

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Plon (p. 220).
◄  Dourlet
Drac  ►

Douze, c’est un nombre heureux. Les apôtres étaient douze, dit Césaire d’Hesterbach, parce que le nombre douze est composé de quatre fois trois, ou de trois fois quatre. Ils ont été élus douze ajoute-t-il, pour annoncer aux quatre coins du monde la foi de la sainte Trinité. Les douze apôtres, dit-il encore, sont les douze signes du zodiaque, les douze mois de l’année, les douze heures du jour, les douze étoiles de la couronne de l’épouse. Les douze apôtres sont encore les douze fils de Jacob, les douze fontaines du désert, les douze pierres du Jourdain, les douze bœufs de la mer d’airain, les douze fondements de la Jérusalem céleste.