Dictionnaire infernal/6e éd., 1863/Druides

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Plon (p. 222).
◄  Drude
Druidesses  ►

Druides, prêtres des Gaulois. Ils enseignaient la sagesse et la morale aux principaux personnages de la nation. Ils disaient que les âmes circulaient éternellement de ce monde-ci dans l’autre ; c’est-à-dire que ce qu’on appelle la mort est l’entrée dans l’autre monde, et ce qu’on appelle la vie en est la sortie pour revenir dans ce monde-ci[1].

Les druides d’Autun attribuaient une grande vertu à l’œuf de serpent ; ils avaient pour armoiries dans leurs bannières : d’azur à la couchée de serpents d’argent, surmontée d’un gui de chêne garni de ses glands de sinople. Le chef des druides avait une clef pour symbole[2].

 
Druide
Druide.


  1. Diodore de Sicile.
  2. Saint-Foix, Essais, etc., t. II.