Dictionnaire infernal/6e éd., 1863/Hérodiade

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henri Plon (p. 334).
◄  Hermotime
Héron  ►

Hérodiade. On dit en Catalogne que la danseuse homicide d’Hérode, l’infâme Salomé, fille d’Hérodiade, ayant longtemps couru le monde, se noya dans le Ségré, fleuve qui passe à Lérida, et cause de temps en temps des dévastations. Les bonnes femmes ajoutent qu’Hérode y est enseveli avec elle.

D’autres traditions noient Salomé dans un lac glacé sur lequel elle dansait ; ce qu’elle n’avait cessé de faire depuis son affreuse aventure. La glace se creva sous ses pieds, et, se refermant pendant qu’elle s’enfonçait, lui trancha la tête.

Ce lac est en Suisse, et cette tête danse toujours. Mais peu de gens la peuvent voir. D’autres font noyer cette malheureuse dans le Rhône.