Dictionnaire infernal/6e éd., 1863/Haceldama

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henri Plon (p. 317).
◄  Haborym
Hack  ►

Haceldama ou Hakeldama, qui signifie héritage ou portion de sang. Ce mot est devenu commun à toutes les langues du Christianisme, depuis le récit sacré qui nous apprend qu’après que Judas se fut pendu, les prêtres juifs achetèrent, des trente pièces d’argent qu’ils lui avaient données pour trahir Notre-Seigneur, un champ qui fut destiné à la sépulture des étrangers, et qui porta le nom d’Haceldama. On montre encore ce champ aux étrangers. Il est petit et couvert d’une voûte sous laquelle on prétend que les corps qu’on y dépose sont consumés dans l’espace de trois à quatre heures.