Dictionnaire infernal/6e éd., 1863/Hollandais errant

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henri Plon (p. 338).
◄  Holda
Hollere  ►

Hollandais errant. C’est un vaisseau fantastique qui apparaît, dit-on, dans les parages du cap de Bonne-Espérance. Ce vaisseau déploie toutes ses voiles lorsque aucun navire n’oserait en risquer une seule. On est partagé d’opinions sur la cause de ce prodige ; d’après la version la plus répandue, c’était, dans l’origine, un navire richement chargé à bord duquel se commit un horrible forfait. La peste s’y déclara, et les coupables errèrent vainement de port en port, offrant leur riche cargaison pour prix d’un asile. On les repoussait partout, de peur de la contagion. Les matelots disent que la Providence, pour perpétuer le souvenir de ce châtiment, permet que le Hollandais cirant apparaisse encore dans ces mers où la catastrophe eut lieu. Cette apparition est considérée comme un mauvais augure par les navigateurs [1].

Le Hollandais errant, sujet de beaucoup de traditions, s’appelle aussi le Voltigeur hollandais.

  1. Walter Scott, Mathilde de Rokeby, chant IIe.