Dictionnaire infernal/6e éd., 1863/Illuminés

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Plon (p. 352-353).
◄  Îles

Illuminés allemands
Illuminés allemands.
 

Illuminés, sorte de francs-maçons d’Allemagne, qui croient avoir la seconde vue et qui prophétisent. On connaît peu leur doctrine, qui est vague et libre ; mais ils ont eu des prédécesseurs. En 1575, Jean de Villalpando et une carmélite, nommée Catherine de Jésus, établirent une secte d’illuminés, que l’inquisition de Cordoue dispersa. Pierre Guérin les ramena en France en 1634. Ils prétendaient que Dieu avait révélé à l’un d’entre eux, le frère Antoine Bocquet, une pratique de vie et de foi suréminente, au moyen de laquelle on devenait tellement saint, qu’on ne faisait plus qu’un avec Dieu, et qu’alors on pouvait sans péché se livrer à toutes ses passions. Ils se flattaient d’en remontrer aux apôtres, à tous les saints et à toute l’Église. Louis XIII dissipa cette secte de fous. Voy. Saint Martin.