Dictionnaire infernal/6e éd., 1863/Quakerisme

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Plon (p. 567).
◄  Pythons
Queiran  ►

Quakerisme, secte fondée chez les Anglais en 1647, par un cordonnier nommé Fox. Il exposa sa doctrine, qui consiste, en raison de ce que tous les hommes sont égaux, à tutoyer tout le monde, à ne saluer personne, à ne porter ni boutons, ni dentelles, ni aucune autre superfluité, à prêcher, qu’on soit homme ou femme, enfant ou vieillard, dès qu’on se sent inspiré par l’esprit, à n’avoir ni culte, ni prêtres, etc. Cette doctrine grossière fut fardée par deux savants, Guillaume Penh et Robert Barklay, à qui cette intervention ne fait pas très-grand honneur. La secte s’étendit en Angleterre et en Amérique. Son culte consiste à se réunir pour danser gravement, mais jusqu’à ce que l’esprit vienne inspirer quelqu’un de la compagnie. Cette inspiration s’annonce par des convulsions et par un certain tremblement ; ce qui n’est pas trop la manière du Saint-Esprit. Ce tremblement a constitué le nom des quakers, qui veut dire trembleurs. Aussitôt que l’un ou l’une des danseurs sent l’Esprit, il ou elle se met à prêcher.

 
Quakers