Dictionnaire national et anecdotique par M. De l’Épithète/AMENDEMENT

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

AMENDEMENT : au propre, diminutif, correctif, &c. À l’assemblée nationale, dans les districts, au café de Foy, c’est une condition, un mot qu’on ajoute à une motion, pour la modifier selon son opinion. Voyez Motion. Les gens qui ont de l’expérience disent que c’est par la voie des amendemens que l’on parvient à atténuer une motion, à la dénaturaliser, à la métamorphoser, à lui faire signifier toute autre chose que ce qu’elle signifioit. La plupart du temps, l’amendement est rejetté, lorsque la motion est accueillie avec les plus grands applaudissemens. Il y a un côté de la salle du Manége qu’on appelle le côté des amendemens : c’est delà que sont partis ces fameux amendemens qui ont eu lieu dans les décrets concernant la liberté de la presse, les protestans, le marc d’argent, &c. &c.