Dictionnaire national et anecdotique par M. De l’Épithète/OPINANT

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Politicopolis (p. 117-118).
◄  NUMÉRAIRE
OPINER  ►

OPINANT : c’est, à l’assemblée nationale, à la commune, dans les districts, au café de Foy, &c. &c. &c., celui qui, investi de la parole, expose son opinion ou une opinion quelconque qu’il donne pour sienne. Quand l’opinant est de l’avis du préopinant, c’est-à-dire, de celui qui a opiné avant lui, les choses vont le mieux du monde. Dans le cas contraire, le choc des opinions amene souvent quelques aménités oratoires qui font perdre la gravité aux tribunes. Quelquefois même ce choc est terrible ; c’est Entelle qui se saisit du gantelet pour combattre Darès ; opinant, préopinant, bientôt les voilà aux prises ; comme ils sont animés ! quel coup ils se portent ! ô patriotisme !… Ce ne sont plus des hommes… Qu’en as-tu fait ? ces géans de la fable qui se jettoient des montagnes à la tête !… Eh bien, ce n’étoient que des pygmées, vois ceux-ci ; ils se lancent des provinces… Comme elles se confondent dans leur chûte !… Chose incroyable, au milieu de ces fracas, un simple instrument rural, que le pacifique bélier porte au cou & agite en marchand, une sonnette rétablit le calme ! On dépose les gantelets, on s’entend ; & si-tôt qu’on s’entend, on s’embrasse. Les François n’ont point de fiel, & rarement ces coleres durent au-delà de la séance. Si cependant il arrivoit qu’il y eût de la rancune, & que l’opinant défiât le préopinant, ou celui-ci l’opinant, on en vient aux mains, mais la terre n’est point ensanglantée, & le génie de la France qui veille sur les opinans comme sur les préopinans, ne petmet que de légeres blessures. Voici quelles en sont les suites ; le Ferité [1] en est quitte pour garder son bonnet de nuit environ quarante-huit heures, pendant lesquelles les journaux ou ceux qui les vociferent lui font recevoir deux, trois, quatre coups d’épée, l’enterrent même ; on est inquiet d’abord, mais M. le président, qui est au courant, lâche un mot de fluxion sur l’œil ou vessicatoire. Il rassure, on se tranquillise, & le vessicatorié reparoît ; s’est est du côté droit, on l’embrasse, s’il est du côté gauche, on rit avec lui, & tout finit comme l’a dit ce drôle de Figaro.

  1. Le blessé.