100%.png

Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Nimbe

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Niche <
Index alphabétique - N
> Noue
Index par tome

NIMBE, s. m. Auréole généralement en forme de disque, qui accompagne la tête des personnages divins et des saints. M. Didron, dans son Iconographie chrétienne[1], a consacré un chapitre étendu à l’histoire du nimbe dans les monuments du moyen âge. Nous ne pourrions rien ajouter à cette savante dissertation, à laquelle on doit nécessairement recourir lorsqu’il s’agit de la sculpture et de la peinture de nos anciens édifices (voy. statuaire, peinture).

  1. Paris, 1843.