Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Parpaing

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Panne <
Index alphabétique - P
> Parvis
Index par tome

PARPAING, s. m. Se dit d’une pierre faisant l’épaisseur d’un mur. Pendant le moyen âge on employait rarement les parpaings. Presque tous les murs en pierre de taille se composaient de carreaux et de boutisses. Les pierres A (voy. la fig.) sont des carreaux ; les pierres B, des boutisses ; les pierres C, des parpaings. (Voy. Construction.)