Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Poutre

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Potelet <
Index alphabétique - P
> Prison
Index par tome

POUTRE, s. f. Pièce de bois posée horizontalement, d’un fort équarrissage, et qui sert à soulager la portée des solives des planchers. Depuis plus de deux cents ans, pour ne pas perdre de la place en hauteur, dans les habitations de Paris, on n’emploie plus les poutres, et l’on combine les planchers au moyen de solives d’enchevêtrures, de chevêtres et de solives, toutes les pièces posées sur un seul plan, afin de pouvoir latter et plafonner en plâtre ; mais autrefois, et encore dans la plupart des provinces françaises, on posait et l’on pose les solives sur des poutres soulagées à leurs extrémités par des corbeaux (voy. Plafond).