Dictionnaire universel d’histoire et de géographie Bouillet Chassang/Zélande-nouvelle

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
◄  Zélande
Zélateurs  ►

ZÉLANDE (NOUV-.), dite aussi Terre des États, Terre de Cook, nom donné à l'ensemble des deux îles Ika-na-Maoui et Tavaï-Pounamou, séparées par le détroit de Cook, et situées dans l'Océan-Pacifique austral, par 34°-47° lat. S. et 164°-178° long. E. Ika-na-Maoui ou l'île du Nord, placée aux antipodes de l'Espagne et du midi de la France, a env. 900 kil. du N. au S. sur 284 : Tavaï-Pounamou en a 906 sur 285 : on leur donne à toutes deux env. 100 000 hab. indigènes, appelés Maori; l'île du N. est la plus peuplée. Toutes deux sont divisées entre une foule de tribus indépendantes et ennemies; on n'y voit que des bourgades peu importantes. Une chaîne de montagnes traverse ces deux îles et offre quelques cimes couvertes de neiges éternelles et des volcans en ignition ; lacs nombreux. Côtes très-échancrées : on connaît surtout les baies dites des îles, de Lauriston, de l'Abondance, de Louviers, Dusky. Climat chaud, mais tempéré par les brises; sol très-fertile (surtout dans l'île du Nord); superbes forêts, peu d'arbres à fruits; fougère dite pteris esculenta, célèbre phormium tenax, yam, blé d'Inde. Mines de charbon de terre, de soufre, d'alun, de fer, de cuivre. Les seuls mammifères de la Nouv.-Zélande sont le rat et le chien; nombreux oiseaux aquatiques et poissons ; point de reptiles dangereux ni d'insectes venimeux. Les habitants sont forts, braves, belliqueux, mais cruels et anthropophages; ils n'ont pas de temples, mais quelques idoles grossières; chez eux le tabou règne dans toute sa force. Des missionnaires anglais établis près du port Wangaroa y ont fait connaître le Christianisme. L'industrie des Nouveaux-Zélandais se borne à exécuter des pirogues, des nattes, des filets, des casse-tête et des haches. — La Nouv.-Zélande fut découverte en 1642 par le Hollandais Tasman; elle a été visitée par Cook en 1769, puis par Surville, Marion (qui y fut massacré), Howel, Thompson, Freycinet, Dumont d'Urville. En 1835 la France avait formé à Akaroa, dans la presqu'île de Banks (île du Sud), un établissement qui a été abandonné. L'Angleterre, qui dès 1815 y avait entretenu des missionnaires, a pris possession de ces îles en 1840. L'île du Nord, ou Ile septentrionale, a reçu le nom de Nouv-Ulster; l'île du S. celui de Nouv-Munster ou Ile méridionale ; une petite île située au S. des précéd. a été appelée Nouv-Leinster ou Ile centrale. Le ch.-l. de la colonie est Auckland, dans l'île-du Nord. Le nombre des colons augmente tous les jours et surpasse déjà celui des indigènes. Le régime parlementaire fut introduit dans la colonie en 1853. Il y éclata en 1861 une violente insurrection que les Anglais eurent beaucoup de peine à comprimer.