Dictionnaire universel d’histoire et de géographie Bouillet Chassang/Zimmermann (johann georg)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

ZIMMERMANN (J. George), médecin et philosophe suisse, né en 1728 à Brugg (Argovie), m. en 1795, fut 15 ans médecin dans sa ville natale, la quitta en 1768 pour se rendre à Hanovre comme 1er médecin du roi d'Angleterre et fut appelé à Berlin pour soigner Frédéric II mourant. Il écrivit avec violence contre les Illuminés et les révolutionnaires, et s'attira ainsi de fâcheuses affaires ; il tomba par suite dans une hypocondrie qui empoisonna ses dernières années, et finit par devenir fou. On a de lui un célèbre Essai sur la solitude (en allemand), 1756 et 1773, trad. en fr. par Mercier, 1790, et par Jourdan, 1825 ; De l'orgueil national, 1758 ; De l'expérience en médecine, 1763-74, le plus savant de ses écrits (trad. par Lefebvre de Villebrune, 1774).